Les dépôts de mendicité ont représenté une expérience singulière au sein des fondations d'assistance dans la France de l'Ancien Régime, car le profil institutionnel de ces maisons de travail a oscillé entre une vocation philanthropique et une mission répressive, mais aussi rééducatrice. À l'époque napoléonienne, dans le cadre du programme impérial de lutte contre la mendicité et le vagabondage, l'idée de créer un réseau de dépôts de mendicité a été reprise au niveau européen. Même dans cette phase, cependant, l'application d'un modèle encore incertain entre les instances charitables et coercitives a produit des malentendus et des revirements soudains. Un observatoire intéressant d'études est offert à ce propos par l'introduction du système des dépôts dans les États pontificaux, conquis par Napoléon en 1809 et demeurés sous domination française jusqu'à l'an 1814. Se caractérisant par un ensemble articulé d'instituions de charité, ces territoires n'étaient pas dépourvus d'expérience analogues aux dépôts, comme en témoigne le monumental Ospizio Apostolico de San Michele a Ripa. C'est la rencontre entre les directives parfois contradictoire des fonctionnaires français et l'héritage culturel, ainsi que matériel, du territoire romain, qui a fait de l'installation des dépôts une réalité fertile et significative. L'expérience acquise dans ce quinquennat intense a été en partie reprise lors da la Restauration, quand le débat sur le travail est devenu crucial, en termes de formation et de réhabilitation sociale.

Les dépots de mendicité et la domination napoléonienne dans les états pontificaux: travail forcé et inclusion sociale

Chiara Coletti
2019-01-01

Abstract

Les dépôts de mendicité ont représenté une expérience singulière au sein des fondations d'assistance dans la France de l'Ancien Régime, car le profil institutionnel de ces maisons de travail a oscillé entre une vocation philanthropique et une mission répressive, mais aussi rééducatrice. À l'époque napoléonienne, dans le cadre du programme impérial de lutte contre la mendicité et le vagabondage, l'idée de créer un réseau de dépôts de mendicité a été reprise au niveau européen. Même dans cette phase, cependant, l'application d'un modèle encore incertain entre les instances charitables et coercitives a produit des malentendus et des revirements soudains. Un observatoire intéressant d'études est offert à ce propos par l'introduction du système des dépôts dans les États pontificaux, conquis par Napoléon en 1809 et demeurés sous domination française jusqu'à l'an 1814. Se caractérisant par un ensemble articulé d'instituions de charité, ces territoires n'étaient pas dépourvus d'expérience analogues aux dépôts, comme en témoigne le monumental Ospizio Apostolico de San Michele a Ripa. C'est la rencontre entre les directives parfois contradictoire des fonctionnaires français et l'héritage culturel, ainsi que matériel, du territoire romain, qui a fait de l'installation des dépôts une réalité fertile et significative. L'expérience acquise dans ce quinquennat intense a été en partie reprise lors da la Restauration, quand le débat sur le travail est devenu crucial, en termes de formation et de réhabilitation sociale.
978-2-336-31856-1
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11391/1453830
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact