Unicité de la vérité et pluralité de ses manifestations: ceci est un des thèmes dominants de chaque vraie enquête philosophique et sans aucun doute il s’agit d’une question centrale pour pouvoir comprendre le parcours et le sens de la recherche philosophique weilienne elle-même. Justement parce que la vérité est unique, même si elle se manifeste sous différentes formes, Weil ne semble pas distinguer de manière trop drastique les différents domaines du savoir, mais au contraire elle cherche à démontrer comment ontologiquement dans le réel et structurellement dans les niveaux de connaissances, il existe la possibilité de parvenir aux différentes étapes de « lecture » de la réalité. En quelque sorte Weil semble restituer une organisation du savoir qui, à différents niveaux, nous permet d’accéder à la vérité, en passant, comme elle le révèle elle-même, des lectures à la « non-lecture » : nous pourrions dire du multiple à l’unité. Passage qui au dernier degré ( dimension de la non-lecture) est inaccessible à l’homme, mais qui d’autre part doit être considéré dans sa nature même de zone limite, dans sa complexité.

CONVENANCE ET ONTOLOGIE DE LA MÉDIATION: SIMONE WEIL ENTRE TRADITION PLATONICIENNE ET ARISTOTÉLICIENNE

MARIANELLI, Massimiliano
2016-01-01

Abstract

Unicité de la vérité et pluralité de ses manifestations: ceci est un des thèmes dominants de chaque vraie enquête philosophique et sans aucun doute il s’agit d’une question centrale pour pouvoir comprendre le parcours et le sens de la recherche philosophique weilienne elle-même. Justement parce que la vérité est unique, même si elle se manifeste sous différentes formes, Weil ne semble pas distinguer de manière trop drastique les différents domaines du savoir, mais au contraire elle cherche à démontrer comment ontologiquement dans le réel et structurellement dans les niveaux de connaissances, il existe la possibilité de parvenir aux différentes étapes de « lecture » de la réalité. En quelque sorte Weil semble restituer une organisation du savoir qui, à différents niveaux, nous permet d’accéder à la vérité, en passant, comme elle le révèle elle-même, des lectures à la « non-lecture » : nous pourrions dire du multiple à l’unité. Passage qui au dernier degré ( dimension de la non-lecture) est inaccessible à l’homme, mais qui d’autre part doit être considéré dans sa nature même de zone limite, dans sa complexité.
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11391/1349519
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus 0
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact