Sur la traduction du théâtre francophone africain: l'exemple de Werewere Liking